Agenda Les rendez-vous de la Factorie

Sortie de Fabrique et apéros-poésie : 3€
Spectacles et concerts : 10€ – tarif plein / 7€ – tarif adhérent 

 Réservation conseillée :
02 32 59 41 85
contact@factorie.fr
 Bar et petite restauration sur place avant ou pendant les soirées.
Déc
7
ven
2018
Se Battre des Ailes @ La Factorie Maison de Poésie
Déc 7 @ 20 h 30 min – 22 h 00 min

 

BEN HERBERT LARUE / J. PIEDNOIR

Une lecture/performance musicale interprétée par Ben Hebert Larue (auteur et musicien) et Julie Piednoir (illustratrice et comédienne) à l’occasion de la sortie de leur premier recueil de poèmes illustrés aux éditions “Le rire du serpent”. 

Après avoir croisé leurs univers de textes et de peintures dans le monde silencieux du livre, ces deux compagnons de scène donnent de la voix, tantôt chantées, tantôt déclamées pour faire entendre les mots couchés sur la feuille. 

 

 

Déc
21
ven
2018
Tango Tangage @ La Factorie Maison de Poésie
Déc 21 @ 20 h 30 min – 22 h 00 min

J-M PIEMME / P. VERSCHUEREN

Afin de terminer l’année comme il se doit, nous avons décidé de ressortir de nos cartons un délicieux spectacle se concluant par un bal : une soirée d’anniversaire où un couple usé tente de retrouver l’émotion de la première rencontre. Pour cela, ils vont se transporter dans un bouge de Buenos Aires et, nous invitant à les suivre, nous faire découvrir un dangereux cabaret argentin avant de nous entraîner dans une véritable milonga. 

Jean-Marie Piemme vit à Bruxelles. Il est écrivain, auteur de nombreuses pièces de théâtre et intervient régulièrement à l’INSAS. 

Patrick Verschueren a déjà mis en scène deux autres de ses pièces : Passion selon Marguerite (commande d’écriture sur le mythe de Faust) et Peep Show

Jan
18
ven
2019
Les Demeurées @ La Factorie Maison de Poésie
Jan 18 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min

 

 

 

 

 

 

 

J. BENAMEUR / E. LOUVIOT

Les demeurées, ce sont une idiote du village et sa fille. Entre ces deux êtres, nulle parole. Leur amour est silencieux, bâti sur leur seule présence l’une à l’autre. Leur vie reclure doit cependant prendre fin lorsque la petite Luce prend le chemin de l’école. Là, le monde l’attend et mademoiselle Solange, l’institutrice, est décidée à rompre l’ignorance, à faire jaillir les mots. La mère et sa fille vivent cette intrusion de l’extérieur comme une menace. Ensemble, elles renforceront ce lien instinctif qui les unit : un amour quasi mystique, indéfectible, original. 

Les Demeurées est le premier roman pour adultes que signe Jeanne Benameur. Auparavant, elle a publié de la poésie (Naissance de l’oubli), et de nombreux ouvrages pour la jeunesse, ancrés dans l’humain et la jouissance de la vie. 

Fév
1
ven
2019
Insulaire @ La Factorie Maison de Poésie
Fév 1 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min

M. BASILLE

“Je suis le poids de mes souvenirs, je suis le roman inachevé de ma courte vie.” 

Une femme, jeune femme tributaire de ses marées intérieures. Femme lunaire. Toutes les influences, toutes – ça lui passe dans la peau, dans le coeur, dans la gorge – ça lui passe dessus, lui passe dedans. Il faut bien les dire, quelque part, ces accidents. 

Entre mythes et réalités, violences quotidiennes, desiderata, et espoirs éphémères, elle parle, elle confie, elle se tait, elle dit comme Marguerite Duras qu’écrire, c’est hurler sans bruit. 

La solitude fait résonner toute sorte de choses. 

Avr
5
ven
2019
Tom Buron, Amy Hollowell, Sabine Huynh @ La Factorie Maison de Poésie
Avr 5 @ 19 h 30 min – 21 h 00 min

Le premier, vous le connaissez déjà. Grand dégingandé qui fait penser à Tom Waits et qui après une lecture de son blues du 21ème siècle nous a fait le plaisir de rester durant tout le festival POESIA. 

La seconde, ce fut un plaisir de l’écouter lire son texte fabuleux dans une soirée consacrée aux poètes de la beat generation, organisée par la collection To. 

Quant à la troisième, elle nous avait déjà séduits avec son magnifique recueil Kwar lo qui a reçu sans hésitation le prix CoPo en 2017. 

Cela promet une sacrée soirée durant laquelle nous découvrirons les toutes fraîches écritures de ces trois belles personnes. 

Avr
26
ven
2019
Carte blanche PAC – K @ La Factorie Maison de Poésie
Avr 26 @ 20 h 30 min – 22 h 00 min

L. EMO / S. FALGUIERE

Si on sait exactement ce que l’on va faire, à quoi bon le faire ? Non bon je crois qu’on a aucune idée de ce que l’on va faire.

Si ce n’est tenter de déployer ce désir de dialogue entre deux metteur.e.s en scène et auteur.e.s d’à peine trente ans, de deux compagnies émergées sur le terrain normand, qui ne font pas du tout la même chose mais dont les lignes de tension et les ébranlement se rejoignent.

C’est aussi l’idée de mutualiser les énergies, les réseaux et les outils et tisser solidarité dans la jungle du spectacle vivant. C’est se déshabituer de nos codes en observant fonctionner l’autre, c’est pourquoi pas s’échanger des acteurs, des consignes d’écriture, remplacer le plateau nu par une scéno luxuriante, c’est en tout cas une fête du langage et du corps avec une exigence de restitution publique montrable, en pariant que cela présage de la beauté. 

C’est la région PAC-K. 

Mai
3
ven
2019
Marion Renauld, Soleima Arabi @ La Factorie Maison de Poésie
Mai 3 @ 20 h 30 min – 21 h 30 min

L’une est philosophe, réparatrice d’espaces urbains, fabrique des objets singuliers (pages volantes, poèmes pour pétales, graines ou cailloux…). La machine à écrire est son principal outil de travail. Ses oeuvres, chaque fois inédites, sont ainsi livrées à la spontanéité du geste, et au hasard des situations. 

L’autre est comédienne, metteure en scène, danseuse de tango, bras armé du collectif Les Générales, co-fondatrice de la compagnie Termos, performeuse avec le collectif Balles Perdues et avec le Laboratoire Urbain d’Interventions Temporaires

Toutes deux sont poètes et avaient besoin de s’isoler pour écrire, se terrer quelques jours sur notre petite île. Et peut-être accepteront-elles de nous en livrer quelques extraits en toute premier lecture. Ou de reprendre quelques morceaux anciens. La balle est dans leur camp.