Ex æquo : Billes & L’Enneigement Prix Copo 2016

Prix Copo 2016

 

Billes” Désire-toi à chaque fois que tu brises ou croises du regard

Un miroir brisé,

L’éparpillé est ta seule nature”

Kenny Ozier-Lafontaine

 

*

 

 

 

Enneigement“Chaque neige

se veut

la dernière.

 

En cela

Elle est semblable au désir.”

Michel Thion

 

 

Editions : La Rumeur libre ; Editions Maelström

  Sous la présidence d’Alain Fleury cette année, le jury du COPO a lui aussi eu fort à faire pour départager les huit préselectionnés, les qualités propres à chaque ouvrage en compétition ayant été saluées dès le début de la séance. Dès le premier tour de vote, aucun des huit ouvrages n’a pu être écarté, ce qui promettait des débats intenses pour la suite. Après le troisième tour de vote, les deux ouvrages de Kenny OZIER-LAFONTAINE et de Michel THION se sont retrouvés seuls encore en lice, à une égalité parfaite. Après avoir alors demandé à prendre connaissance de la sélection des lycéens pour l’aider dans son choix, le président du jury a finalement décidé de ne pas trancher, les deux ouvrages méritant à ses yeux d’être récompensés. Cette proposition ayant été acceptée par l’ensemble du jury, le prix 2016 a donc été décerné ex aequo aux deux auteurs !

Dissemblables dans la forme, mais certainement pas dans l’ambition poétique, les deux recueils constituent aux yeux du jury des oeuvres incontournables de la production poétique contemporaine de cette année, dont on ne saurait trop recommander la lecture !

A travers son voyage solaire, à la fois intérieur et exotique, “Billes” de Kenny Ozier-Lafontaine réactualise l’approche surréaliste et offre avec la simplicité du génie un véritable voyage métaphysique, entrecoupé de maximes puissantes et d’images d’une rare beauté, parfaitement maitrisées. Le livre, construit sur un texte double et croisé, et variant les approches d’écriture, reste très accessible en proposant plusieurs entrées (y compris la lecture au fil du hasard), plusieurs circulations qui ne finissent jamais de créer du sens, d’étonner, de toucher. Efficacité des aphorismes, étrangeté des formules, ondes positives qui affluent, sans grandiloquence, “Billes” présente ce que la poésie contemporaine peut avoir de plus vitalisant, à la fois forte et évidente. 

Derrière une première promesse très humble posée par le titre, “L’enneigement” de Michel Thion porte lui aussi une haute ambition de la poésie, révélatrice des vérités humaines, écrin des émotions les plus fortes. La déclinaison du thème de la neige en des séries de micro-poèmes extrêmement condensés tourne très vite le dos au naturalisme convenu pour rejoindre les dimensions plus larges du haïku, de la formule réflexive courte. Le livre impose son rythme lent, reposant et sage, d’une lecture apaisée. Chaque petit poème demande à ce qu’on s’arrête, parfois de longues minutes, le temps de déployer toute la richesse expressive contenue dans ses quelques lignes, qui ne sont maigres qu’en apparence. Un monde entier se cache derrière chaque tournure, et la neige devient bientôt le seul habit, le seul prétexte à l’évocation d’une conscience de vivre beaucoup plus ample, mûre, réfléchie, face au temps, à l’amour, à la mort. Une écriture si aboutie qu’elle atteint la perfection. Une expérience symbolique à vivre absolument.

Les deux auteurs seront reçus prochainement pour la remise des prix, et seront les invités et parrains du festival Place à la Poésie 2017, dans le cadre du Printemps des Poètes.

Ouvrages présélectionnés en 2016 : 

  • D’ORIGINE, de Grégoire DAMON (éditions Le Pédalo ivre)
  • JE D’UN ACCIDENT OU D’AMOUR, de Loïc DEMEY  (éditions Cheyne éditeur)
  • SOUFFLER SUR LE VENT, d’Albane GELLE (éditions La Dragonne)
  • LA PATAGONIE, de Perrine LE QUERREC (éditions Les Carnets du Dessert de Lune)
  • BILLES, de Kenny OZIER-LAFONTAINE (éditions Maelström)
  • L’ENNEIGEMENT, de Michel THION (éditions La rumeur libre)
  • CAMAR(A)DE, de Yannick TORLINI (éditions Isabelle Sauvage)
  • MILLE NEUF CENT QUATRE-VINGT-DIX,  de Henri-Michel YERE (éditions Panafrika/Nouvelles du Sud)

Les membres du Jury du CoPo 2016

Le Président :  Alain Fleury

Les Membres : Alain Amirault, Mélanie Leblanc, Benoît Marchand, Gersende Michel, Jacques Perrot, Guillaume Poutrain, Jérôme Revel, Hélène Thérin, Patrick Verschueren, Norman Warnberg, avec l’aimable soutien de Ben Herbert-Larue.

Share on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on LinkedIn
Billes
             → Editions La Renverse